samedi 1 mars 2014

Petit shooting photos entre loutres...



Cela fait des semaines que je me torture pour trouver un bon début à cet article, mais rien à faire, je ne sais pas comment mettre ça en place… J’avais envisagé de comparer cette aventure dont je veux vous parler avec l’école et les cours de photo, mais ça n’a jamais marché. Peut être ai-je trop attendu et que c’est devenu un petit peu trop flou dans ma tête pour que je puisse en parler de manière claire, concise, et intéressante…

Bref : j’ai fais un shooting photo avec une amie. Rien de professionnel, puisque le photographe était un ami à elle, passionné de photo. Sachant que j’avais déjà fais des trucs un peu similaires avec l’école il y a bien longtemps (j’étais jeune et folle à l’époque), elle m’a proposé de me joindre à elle. Puis, c’est toujours plus sympa à deux… Poser sans bouger, dans une attitude bien précise, ce n’est pourtant pas quelque chose dans lequel je me sens à l’aise. Ma spécialité, c’était plutôt de faire l’andouille devant la caméra, parce que ça pouvait donner des résultats intéressants. Alors là, devant quelqu’un que je ne connaissais pas, ça a été un peu difficile. Je crois que mon amie, qui s’attendait à ce que je fourmille d’idées et de propositions alléchantes, a été un peu déçue…
Nous avons passées 7 heures, je crois, à enchaîner les poses, ensembles ou bien à tour de rôle – le tout dans un grand brouillard pour moi, n’ayant pas mes lunettes. Mine de rien, c’est quelque chose de très fatigant. Mais j’aimerais bien refaire quelque chose comme ça, peut être avec un autre décor qu’une pièce vide ou je ne sais pas… Donc voilà, après cette introduction un peu barbotante, place à quelques photos !
Je n’ai retouché que les couleurs/contrastes, ce genre de trucs là. 













En vrai, il y a près de 300 photos mais déjà, en bonne loutre de sexe féminin que je suis, je n’aime pas la moitié de celles où je suis, je trouve toujours que j’ai une tête super bizarre et que mon nez de travers ressort vachement. Ensuite, il y en a encore une bonne partie que nous avons envie de garder pour nous seules ou les personnes proches. Donc voilà, c’est modeste, mais j’espère que ça vous aura plus !